L'OPA de la finance sur la recherche économique

Dans un livre qui paraît ce jeudi, Les Imposteurs de l’économie (Ed. Gawsewitch), notre confrère Laurent Mauduit enquête sur les conflits d’intérêts des économistes français les plus connus, souvent appointés par la finance. Nous publions des bonnes feuilles de cet ouvrage qui révèle la mainmise des banques et des assurances sur l'Université et la recherche économique. Deux rapports confidentiels de la Cour des comptes que nous dévoilons en témoignent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Notre confrère Laurent Mauduit publie ce jeudi 29 mars aux éditions Jean-Claude Gawsewitch un livre intitulé Les Imposteurs de l’économie. Il y explique comment la crise financière a suscité aux Etats-Unis un large débat public, alimenté notamment par le documentaire Inside Job, sur l’honnêteté et l’indépendance des économistes. Mais, en France, rien de tel ! Quelques économistes parmi les plus connus, ceux qui disposent le plus souvent d’un quasi-monopole d’expression dans les grands médias radio-télévisés, siègent dans les conseils d’administration des grandes banques ou des compagnies d’assurances, ou sont appointés par elles, et cela passe le plus souvent inaperçu.