Le gouvernement tente de faire passer en force le démantèlement d'EDF

Par

Malgré l’opposition des salariés et les exigences astronomiques de la Commission européenne, le gouvernement aimerait passer au plus vite la « réforme » d’EDF. Ce plan ne répond à aucun des problèmes de l’entreprise et du pays. Pourquoi tant d’insistance ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils ne lâchent rien. Ils entendent ne rien lâcher, même si tout est fait pour étouffer leurs protestations. Alors que le gouvernement veut précipiter le projet de loi porteur du démantèlement d’EDF, les salariés du groupe public, conjointement avec ceux d’Engie (ex-GDF), ont lancé une nouvelle journée d’action ce 8 avril pour s’opposer au projet Hercule. La sixième depuis novembre. Symboliquement, la date choisie est celle du 75e anniversaire des nationalisations d’EDF et de GDF.