Une entreprise condamnée pour discrimination envers une mère de famille

Par

La branche française de Wolters Kluwer avait licencié en 2016 sa responsable du marketing digital, quelques mois après son retour de congé maternité. La cour d’appel de Paris a annulé le licenciement, jugé discriminatoire. L’entreprise se pourvoit en cassation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une condamnation de ce type n’est pas si fréquente. Le 6 janvier, la cour d’appel de Paris a condamné la branche française de l’éditeur néerlandais Wolters Kluwer, largement spécialisé dans le droit et les relations sociales, pour discrimination en raison du sexe, de la maternité et de la situation de famille envers une de ses cadres, licenciée en décembre 2016.