Lâchée par la MGEN, la mutuelle des étudiants est aux abois

Par

Sous administration provisoire depuis juillet, l’avenir de La mutuelle des étudiants (LMDE) passait par un plan d’adossement à la MGEN. Il est aujourd’hui abandonné. Restent deux scénarios : un adossement à l’assurance maladie ou une procédure de sauvegarde. Après le départ de Benoît Hamon du gouvernement, cette mutuelle si proche du Parti socialiste va devoir compter ses soutiens politiques. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Il faut avoir le pessimisme de la raison et l’optimisme de la volonté » : William Martinet, le président de l’UNEF, le premier syndicat étudiant, maîtrise ses éléments de langage. Il a piqué sa citation à l’ex-ministre Benoît Hamon (qui lui-même a adapté les propos d'Antonio Gramsci) qui commentait ainsi, le 6 octobre 2014, la situation de la France qui « ne va pas bien ». William Martinet ne parle que de la LMDE, qui va très mal.