Le plan de reprise d'Ascoval est bouclé

Par
Les pouvoirs publics français et le groupe franco-belge Altifort se sont mis d'accord lundi sur un plan de reprise de l'aciérie Ascoval auquel l'Etat contribuera à hauteur de 25 millions d'euros.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les pouvoirs publics français et le groupe franco-belge Altifort se sont mis d'accord lundi sur un plan de reprise de l'aciérie Ascoval auquel l'Etat contribuera à hauteur de 25 millions d'euros.