Retraite à 60 ans: guerre de position et stratégies syndicales

Par

2010 sera l'année de la réforme des retraites. Le débat n'aura pas lieu avant l'été. Un report de l'âge légal (60 ans) est d'ores et déjà dans l'air. CGT et CFDT sont vent debout. Mais sont-ils vraiment sincères? Ce seuil des 60 ans est de plus en plus obsolète. En s'arc-boutant sur cet acquis social de 1981, les syndicats veulent d'abord obtenir des gages sur la pénibilité et les seniors, deux dossiers en rade.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est non: Bernard Thibault et François Chérèque ne veulent pas d'un relèvement de l'âge légal de départ à la retraite, actuellement de 60 ans. Le premier l'a rappelé en décembre 2009, lors du congrès de la CGT. Le second vendredi 8 janvier, dans un entretien aux Echos (photo). Car 2010 sera l'année des retraites. Nicolas Sarkozy veut une réforme. Elle pourrait avoir lieu cet été, après les régionales, le congrès de la CFDT et l'assemblée générale du Medef (Chérèque et Parisot jouent leur réélection). Ou bien à la rentrée suivante.