Atos veut racheter Gemalto pour 4,3 milliards d'euros

Par
Atos a annoncé lundi une offre de rachat en numéraire de Gemalto pour environ 4,3 milliards d'euros afin de créer un poids lourd dans la cybersécurité et les technologies digitales.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Atos a annoncé lundi une offre de rachat en numéraire de Gemalto pour environ 4,3 milliards d'euros afin de créer un poids lourd dans la cybersécurité et les technologies digitales.