Pour le PDG d’EDF, les risques de l’EPR d’Hinkley Point sont maîtrisables

« Nous négocions actuellement avec l’Etat pour obtenir des engagements de sa part nous permettant de sécuriser notre situation financière », explique Jean-Bernard Lévy, le PDG d'EDF, au sujet de l'EPR d'Hinkley Point.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quelques jours après la démission de son directeur financier Thomas Piquemal, le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, a réuni son « Top200 » puis écrit à tous les salariés vendredi. Sur le fond, le PDG s’emploie à déminer les critiques, explique Les Echos. « Nous négocions actuellement avec l’Etat pour obtenir des engagements de sa part nous permettant de sécuriser notre situation financière », explique Jean-Bernard Lévy. « Il est clair que je n’engagerai pas EDF dans ce projet tant que ces conditions ne seront pas réunies », assure-t-il aux salariés.