ATR estime que le protectionnisme chinois freine ses ambitions

Par
Le président exécutif d'ATR a regretté mercredi que le protectionnisme chinois freine son essor dans un marché qu'il évalue à au moins 300 turbopropulseurs sur la décennie à venir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le président exécutif d'ATR a regretté mercredi que le protectionnisme chinois freine son essor dans un marché qu'il évalue à au moins 300 turbopropulseurs sur la décennie à venir.