Loi Macron: les députés acceptent plus de travail le dimanche

Par

L'Assemblée a voté l'un des points les plus controversés du projet de loi Macron concernant le travail dominical. Vendredi, les députés ont accepté la création de « zones touristiques internationales » où les commerces pourront ouvrir tous les dimanches et, samedi, ils ont voté pour l'ouverture des magasins jusqu'à 12 dimanches par an, contre 5 aujourd'hui.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans le cadre du projet de loi « pour la croissance et l'activité » présenté par le ministre de l'économie Emmanuel Macron, en débat à l'Assemblée depuis le 26 janvier, les députés ont voté dans la nuit de vendredi à samedi la création de « zones touristiques internationales » (ZTI). Dans ces ZTI, qui se trouvent principalement dans des quartiers de Paris, Nice, Cannes et Deauville, les commerces pourront ouvrir le dimanche et le soir jusqu'à minuit, toute l'année. Le travail dominical et en soirée se fera sur la base du volontariat et moyennant compensations, décidées par accord de branche, d'entreprise ou territorial.