Impôt : Sarkozy ment, Hollande bricole

Par

Le débat fiscal de la présidentielle devient de plus en plus confus. Nicolas Sarkozy multiplie les mensonges, jurant ses grands dieux qu'il n'a jamais fait de « cadeaux aux riches ». De son côté, François Hollande ne cesse de rectifier son projet et laisse s'installer la cacophonie dans son camp.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De tous les débats économiques de l’élection présidentielle, celui qui porte sur la fiscalité est sûrement celui qui suscite le plus de controverses. Mais, paradoxalement, plus les jours passent, plus les candidats détaillent leurs projets, et plus il devient… confus. Il en est ainsi, en tout cas, de la confrontation qui a lieu depuis plusieurs jours entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. Car, d’un côté, le « candidat sortant » multiplie les mensonges et les contre-vérités, avec un aplomb formidable. Et, de l’autre, le candidat socialiste, loin de pousser son avantage, s’est pris progressivement les pieds dans une réforme qui était pourtant ambitieuse à son origine, et laisse son équipe de campagne multiplier les « couacs ».