La SEC poursuit Volkswagen et Winterkorn sur le "dieselgate"

Par
Volkswagen et son ancien président du directoire, Martin Winterkorn, sont poursuivis par la Securities and Exchange Commission (SEC) dans le cadre du "dieselgate", l'autorité américaine des marchés financiers accusant le constructeur automobile d'avoir commis une "fraude massive" aux dépens d'investisseurs américains.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Volkswagen et son ancien président du directoire, Martin Winterkorn, sont poursuivis par la Securities and Exchange Commission (SEC) dans le cadre du "dieselgate", l'autorité américaine des marchés financiers accusant le constructeur automobile d'avoir commis une "fraude massive" aux dépens d'investisseurs américains.