Goldman Sachs accusé de fraude fait plonger Wall Street

Par
Le géant de Wall street est accusé de fraude sur le marché des subprimes. Ses clients auraient perdu 1 milliard de dollars, au profit d'un de ses alliés, le fonds Paulson.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Maintes fois dénoncé pour ses pratiques ambiguës, ses martingales toujours gagnantes, ses salaires et bonus extravagants, Goldman Sachs semblait malgré tout intouchable. Conseiller des gouvernements américains depuis plusieurs décennies, lobbyiste hors pair au Congrès, son rôle semblait s'être encore renforcé à la faveur de la crise financière: il était le grand vainqueur de Wall Street, écrasant ses concurrents, dictant à tous sa loi.