Salariés déroutés, clients déserteurs, endettement: Drahi face au défi de SFR

Par

Les salariés de SFR ne reconnaissent plus leur groupe depuis que Patrick Drahi en a pris le contrôle. Pendant ce temps, les clients s’en vont. En un an, Numéricable-SFR a perdu 1,2 million d’abonnés. La direction minimise la situation, estimant qu’elle conserve les clients de valeur. Patrick Drahi peut-il parvenir à transformer son coup financier en succès d’entreprise ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils n’y comprennent plus rien, ne savent plus pour quel groupe ils travaillent, ce qu’ils sont supposés faire. Lorsque Numéricable, propriété de Patrick Drahi, a pris les clefs de SFR le 27 novembre 2014, les salariés du deuxième groupe de téléphonie mobile en France espéraient retrouver enfin un horizon.