François Chérèque (CFDT) : «Pas de deal avec le gouvernement»

Par

Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, espère «du concret», mercredi, à l'issue du sommet social de l'Elysée, faute de quoi «des expressions radicales de désespoir peuvent s'exprimer». Echaudé par la réforme des retraites de 2003 que la CFDT avait signée seule, il se défend de vouloir conclure un compromis avec l'Elysée. «Je me moque des stratégies du président de la République», balaie Chérèque (photo M.-L.Nguyen/Wikimedia Commons).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce mercredi, les syndicats sont invités à l'Elysée pour proposer leurs mesures sociales face à la crise. Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, espère «du concret», mercredi, à l'issue du sommet social,faute de quoi «des expressions radicales de désespoir peuvent s'exprimer». Entretien.