Centrales nucléaires: la retraite à soixante ans ?

Par

Alors qu’aucun réacteur nucléaire au monde n’a jamais atteint l’âge canonique de 50 ans, EDF se bat pour prolonger la durée de vie de ses centrales à 60 années. Un choix économique et technologique non dénué de risques, et accueilli avec réserve par plusieurs hauts cadres de l’atome. Officiellement, les centrales n'ont pas de date de péremption, et l'exécutif reste indécis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Allonger ou non la durée de vie des centrales nucléaires : la question monte en puissance au fur et à mesure de l’indécision de l’exécutif sur sa politique en matière d’atome. Dernier épisode en date, un article du Journal du dimanche du 13 octobre annonçant, sur la base de plusieurs sources anonymes, que le gouvernement s’apprêterait à autoriser EDF à prolonger de 40 à 50 ans le temps d’usage des réacteurs.