Les fonctionnaires, souffre-douleur du gouvernement

Par

Le gouvernement confirme que les agents publics sont pour lui des actifs de deuxième ordre. Une vision traditionnelle de la droite. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La douche froide. Six jours après leur mobilisation unitaire du 10 octobre, une première depuis dix ans, qui avait réuni entre 200 000 et 400 000 personnes dans toute la France, les agents de la fonction publique ont appris qu’au mieux, leur pouvoir d’achat serait maintenu l’an prochain. Le ministre de l’action et des comptes publics, Gérald Darmanin, a en effet clarifié la position du gouvernement sur les revenus de la fonction publique pour 2018.