Optimisation fiscale: la CGT et Eva Joly portent plainte contre McDo

Par

Des salariés français du roi du hamburger digèrent mal de ne jouir d'aucune participation aux bénéfices, alors que les profits de sa filiale hexagonale s'évaporent au Luxembourg. Ils portent plainte pour « blanchiment de fraude fiscale ». Le fisc travaille sur le dossier depuis 2011, et la Commission européenne vient d'ouvrir une enquête.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les syndicats de McDonald’s France en ont assez d’être les victimes de la stratégie d’optimisation fiscale de leur entreprise. Et ils ont bien choisi leur porte-parole pour le faire savoir. Jeudi, les élus du comité d'entreprise (CGT et Unsa) de McDonald’s Ouest Parisien, qui regroupe 16 restaurants et 900 salariés, ont déposé plainte pour blanchiment de fraude fiscale et abus de biens sociaux contre leur employeur. La plainte a été déposée par Eva Joly, députée européenne Europe Écologie-Les Verts (EELV) très impliquée sur ces questions, ancienne juge d’instruction, et avocate depuis le mois de mars.