Poker en ligne: le groupe Partouche sous le coup d'une enquête

Le site de poker partouche.fr, lancé après la légalisation des jeux en ligne en 2010, est visé depuis plusieurs semaines par une enquête de l'Arjel, le gendarme du secteur. D'après nos informations, l'enquête porte sur des comptes joueurs ouverts par des salariés du groupe, qui semblent avoir bénéficié de faveurs.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Depuis 2010 et la légalisation des jeux de poker sur internet, c’est la ruée. L’an passé, dans l’Hexagone, plus de six milliards d’euros ont été misés sur les sites agréés (pokerstars.fr, winamax.fr, etc.). Visiblement, les opérateurs ont su capter la confiance des Français. Pourtant, sur l’un des sites les plus en vue, celui lancé par le groupe Partouche (numéro 2 français des casinos), il semble que tous les compétiteurs n’aient pas été logés à la même enseigne.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal