mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart mar. 3 mai 2016 3/5/2016 Édition de la mi-journée

Réduire les allocs: l'idée déjà proposée par Didier Migaud

20 février 2013 | Par Mathieu Magnaudeix

Allocations familiales, plafonnement des indemnités chômage, suppression des majorations retraite… Depuis janvier, les propositions d'économies du président de la Cour des comptes, Didier Migaud, font grincer, à gauche et à droite. Elles sont une à une reprises par le gouvernement. Leur logique comptable est indéniable. Mais elles ne seraient pas forcément injustes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Didier Migaud, le premier président de la Cour des comptes, s'est spécialisé dans les ballons d'essai. Cet ancien député PS, nommé par Nicolas Sarkozy à la tête de la Cour des comptes, se défend d'agir de concert avec le pouvoir socialiste et proclame son indépendance. Depuis le 6 mai 2012, le gouvernement a pourtant calé son tempo sur les rapports de l'institution et les interventions médiatiques de son président.