Moins de surface, plus de flexibilité: quand le télétravail devient rentable

Par

Télétravail, réorganisation des locaux, embauche de salariés à distance. La crise bouleverse les habitudes de la vie en entreprise et le marché de l’immobilier de bureau. Réduction de surfaces et flexibilité ne sont plus des sujets tabous.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une tour de trente-six étages, quasi déserte. Au siège d’Engie, dans le quartier d’affaires de La Défense (Hauts-de-Seine), la quasi-totalité des salariés est actuellement en télétravail. « Chacun a le droit de venir une fois par semaine mais depuis le nouveau confinement, il y a très peu de monde », fait savoir l’entreprise.