Le CO2, épée de Damoclès des discussions chez PSA et Renault

Par
L'issue des négociations sur de nouveaux accords de compétitivité chez PSA et Renault s'annonce plus incertaine que lors du précédent round de discussion, la révolution de l'électrique et le ralentissement du marché ravivant les craintes des syndicats pour l'emploi et l'activité en France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'issue des négociations sur de nouveaux accords de compétitivité chez PSA et Renault s'annonce plus incertaine que lors du précédent round de discussion, la révolution de l'électrique et le ralentissement du marché ravivant les craintes des syndicats pour l'emploi et l'activité en France.