Plus que trois repreneurs possibles pour «La Tribune»

Par

A trois jours de l'examen, par le tribunal de commerce de Paris, des offres de reprises de La Tribune, à dix jours de sa décision, il ne reste plus que trois offres sur les sept qui s'étaient déclarées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

A trois jours de l'examen, par le tribunal de commerce de Paris, des offres de reprises de La Tribune, à dix jours de sa décision, il ne reste plus que trois offres sur les sept qui s'étaient déclarées.