Mory Ducros: l'étrange jeu de bonneteau des actionnaires devant la justice

Par

La cour d'appel de Versailles a confirmé ce mercredi l'invalidation du plan social qui touche l'ex-deuxième transporteur routier français. Outre les 2 800 licenciements en jeu, le dossier est exemplaire par l'opacité des mouvements financiers orchestrés par les actionnaires. La justice est à nouveau saisie sur ce point.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Complexe et intrigant écheveau de reprises d’entreprises, le dossier Mory Duros revient encore une fois sur la table. Ce mercredi, la cour d’appel administrative de Versailles a rejeté le recours déposé par les actionnaires du groupe de transport routier Mory Global, qui a repris les activités de Mory Ducros, deuxième acteur du secteur avant son dépôt de bilan en novembre 2013.