Les salariés américains d’un «partenaire» d'Air France dénoncent leurs conditions de travail

Par

Lors de l'assemblée générale de la compagnie aérienne, deux salariés de Flying Food, dont Air France est client et associé, ont interpellé les actionnaires. Après avoir fait la sourde oreille, la direction a promis de faire pression sur la société américaine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour venir à Paris en cette fin de mois de mai, Morena Henriquez a posé la totalité de ses congés annuels. C’est-à-dire… cinq jours. Rafael León, lui, a dû demander un congé sans solde. Mais Morena, 25 ans, et Rafael, 38 ans, ne sont pas venus de Los Angeles pour faire du tourisme. Tous deux étaient en France pour dénoncer leurs conditions de travail devant les dirigeants et les actionnaires d’Air France-KLM, réunis ce jeudi 21 mai pour l’assemblée générale annuelle de l’entreprise.