Natixis condamné pour « diffusion d’information fausse et trompeuse »

Par

La banque d’investissement, filiale du groupe BPCE, a été condamnée par le tribunal correctionnel de Paris à 7,5 millions d’euros, correspondant à la peine maximale encourue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La banque Natixis, filiale du groupe BPCE, a été condamnée, jeudi 24 juin 2021, par la 32e chambre du tribunal correctionnel de Paris à une amende de 7,5 millions d’euros. Dans un communiqué, le procureur de la République financier souligne qu’il s’agit du « montant correspondant à la peine maximale encourue, pour le délit de diffusion d’information fausse ou trompeuse en vue d’agir sur le cours des titres négociés » en Bourse.