Interrogé à de multiples reprises sur le rôle de sa femme, Florence Woerth, dans la gestion de la fortune de Liliane Bettencourt, l'ancien ministre du budget, Eric Woerth, affiche une tranquille sérénité: si jamais il y a eu des manœuvres d'évasion fiscale dans la gestion de la fortune de l'héritière de L'Oréal, sa femme n'y a en rien été mêlée. Elle travaillait chez Clymène et tout est clair, selon lui, dans cette structure. «Ma femme n'avait que pour mission de gérer les dividendes versés par L'Oréal à Mme Bettencourt», explique Eric Woerth.