A la raffinerie de Feyzin: «Un vrai soutien populaire, c'est émouvant»

Par

Trois raffineries sur douze ont voté la reprise du travail. Mais à Feyzin (Rhône), la grève a été reconduite pour une durée illimitée. «La mobilisation tient grâce à la solidarité qui émane de la population», explique David Faure, secrétaire CFDT du comité d'entreprise de la raffinerie. Pour combien de temps? Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un quart des stations-service ne sont pas approvisionnées, mouvement social contre la réforme des retraites oblige. Mais entre dimanche et lundi, trois raffineries sur douze, celles des groupes Esso et Petroplus à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), Gravenchon (Seine-Maritime), Reichstett (Bas-Rhin) ont voté la reprise du travail. Et tous les dépôts de carburant ont été débloqués.