GM va réduire sa production et ses effectifs en Amérique du Nord

Par
General Motors (GM) va supprimer environ 8.000 emplois en Amérique du Nord et arrêter la production de ses voitures qui se vendent le moins pour s'adapter aux bouleversements en cours dans le secteur automobile, qui l'amènent à tourner le dos aux berlines traditionnelles et à investir massivement dans les véhicules électriques et autonomes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DETROIT/WASHINGTON (Reuters) - General Motors (GM) va supprimer environ 8.000 emplois en Amérique du Nord et arrêter la production de ses voitures qui se vendent le moins pour s'adapter aux bouleversements en cours dans le secteur automobile, qui l'amènent à tourner le dos aux berlines traditionnelles et à investir massivement dans les véhicules électriques et autonomes.