Amazon épinglé par la justice pour « discrimination syndicale »

Le géant américain du commerce en ligne n’hésite pas à licencier des syndicalistes, et la CGT multiplie les procédures judiciaires. En cinq mois, l’entreprise a été condamnée trois fois pour avoir écarté trop facilement des militants ou des responsables syndicaux.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

En ce jour de promotion à la sauce « Black Friday », vous prendrez bien deux cartes syndicales pour le prix d’une ? Pas chez Amazon. Le géant de la livraison se méfie des organisations trop revendicatives en son sein. Aux États-Unis, ces derniers mois, le deuxième employeur privé du pays (avec un million de salariés) a mené campagne, avec succès, pour empêcher la création par référendum d’un syndicat en Alabama.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal