Le DG de Renault doit rester le président de l'alliance, dit Le Maire

Par
Le directeur général de Renault doit rester le président de l'alliance Renault-Nissan, a déclaré mardi le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, interrogé sur LCI sur l'affaire Carlos Ghosn.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le directeur général de Renault doit rester le président de l'alliance Renault-Nissan, a déclaré mardi le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, interrogé sur LCI sur l'affaire Carlos Ghosn.