Trois candidats à la reprise des deux fonderies du Poitou

Par
Trois offres de reprise ont été déposées jeudi pour la reprise des deux fonderies du Poitou en redressement judiciaire qui emploient environ 750 salariés, a annoncé jeudi le syndicat CGT.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BORDEAUX, Gironde (Reuters) - Trois offres de reprise ont été déposées jeudi pour la reprise des deux fonderies du Poitou en redressement judiciaire qui emploient environ 750 salariés, a annoncé jeudi le syndicat CGT.