Le budget 2021 s’inscrit dans une continuité néolibérale

Par

Présentant le projet de loi de finances 2021, Bruno Le Maire a effectué une profession de foi en faveur des baisses d’impôts, de la politique de l’offre et de la baisse des dépenses. Malgré le «plan de relance», le budget semble peu en phase avec les défis du temps.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un « budget de relance » ? C’est ainsi que les deux principaux ministres de Bercy, celui de l’économie, des finances et de la relance, Bruno Le Maire, et celui des comptes publics, Olivier Dussopt, ont présenté lundi le projet de loi de finances (PLF) 2021. Mais l’affichage gouvernemental cache mal un nouveau budget néolibéral qui sape les fondements de l’État social français.