A la recherche des chômeurs mystère

Par

A la lecture des (mauvais) chiffres mensuels du chômage, difficile de savoir pourquoi les chômeurs sortent de Pôle emploi. Depuis un an, les statistiques sont de plus en plus floues. Volonté de dissimulation? Non, dit la direction, qui promet d'enquêter. Pour les syndicats, ce bazar statistique prouve surtout la désorganisation de l'entreprise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chaque fin de mois, Pôle emploi et la Dares (ministère du travail) publient le nombre de demandeurs inscrits à Pôle emploi à la fin du mois précédent. Ces chiffres sont très commentés dans les médias. Surtout en ce moment, vu qu'ils ne cessent d'augmenter. Fin février 2010, 3,8 millions de Français étaient à la recherche d'un travail. Ils n'étaient “que” 2,3 millions il y a deux ans, en février 2008.