La déconstruction de l'Europe: l'indépendance de la BCE menacée

Par
La dynamique de la crise des dettes souveraines dans la zone euro et les principes de l'indépendance de la Banque centrale européenne sont sur une trajectoire de collision. Sauf à actionner rapidement un aiguillage en stoppant la déconstruction politique de l'Europe, le choc est à terme inévitable. Analyse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En dépit des protestations officielles, la crise des dettes souveraines dans la zone euro a conduit à mettre en danger l'indépendance de la Banque centrale européenne, pierre angulaire de l'édifice de la monnaie unique. Et plus généralement d'un système monétaire et financier globalisé dans lequel le sens des responsabilités des banquiers centraux était censé équilibrer la propension à l'incontinence budgétaire des gouvernements démocratiques et l'aveuglement cupide des opérateurs financiers. La fin de cette histoire est loin d'être écrite et promet encore des épisodes palpitants. En gardant à l'esprit qu'il ne s'agit pas ici de monnaie et de finances, mais de politique.