«Monkeygate» : Volkswagen a voulu dissimuler des résultats «dévastateurs»

Par

Dans son édition de mercredi 31 janvier, le quotidien allemand Bild révèle que Volkswagen a cherché à dissimuler les résultats de tests mesurant sur des singes les conséquences des émissions du diesel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans son édition de mercredi 31 janvier, le quotidien allemand Bild affirme que Volkswagen a cherché à dissimuler les résultats de tests mesurant sur des singes les conséquences des émissions du diesel, parce qu'ils montraient que celles des véhicules récents étaient « plus nocives » que celles des anciens.