Engie: La CGT dénonce la ponction de dividendes chez les gaziers

Par
Engie exerce sur ses filiales en charge des infrastructures gazières françaises une pression financière "extrême" qui met à mal leurs missions de service public, a estimé jeudi la CGT, développant un argumentaire réfuté par l'entreprise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MONTREUIL (Seine-Saint-Denis) (Reuters) - Engie exerce sur ses filiales en charge des infrastructures gazières françaises une pression financière "extrême" qui met à mal leurs missions de service public, a estimé jeudi la CGT, développant un argumentaire réfuté par l'entreprise.