Le temps des rationnements

La guerre en Ukraine a remis à l’ordre du jour des pratiques qui semblaient révolues. L’Allemagne, l’Autriche et l’Espagne viennent d’adopter des mesures d’économies et de contingentement dans l’énergie ou l’alimentaire afin de limiter les risques de pénurie. La menace d’une inflation galopante s’accentue.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« Mettez un pull supplémentaire chez vous. » En présentant son plan d’urgence le 30 mars, le ministre allemand de l’économie Robert Habeck a renoué avec des recommandations qui auraient paru incongrues il y a encore quelques semaines. Il demande aux industriels et aux ménages de limiter autant que possible leur consommation d’énergie et surtout de gaz, en baissant le chauffage dans les appartements notamment.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal