France Entretien

L'Unsa en campagne pour refonder la démocratie sociale

Dans un entretien vidéo, le secrétaire général de l'Unsa, Luc Bérille, se prononce pour une refondation de la démocratie sociale, de façon que la France sorte de ce qu'elle est aujourd'hui, « une démocratie de façade ».

Laurent Mauduit

4 mars 2012 à 12h16

Refonder la démocratie sociale ! C’est un leitmotiv de Luc Bérille, le secrétaire général de l’Union nationale des syndicats autonomes (UNSA). A l’occasion d’un entretien en vidéo (enregistré le 28 février) en deux parties avec Mediapart, le dirigeant syndical dresse un constat critique de la politique sociale conduite sur ce front par Nicolas Sarkozy et appelle de ses vœux une profonde refonte des règles du jeu social, au lendemain de l’élection présidentielle.

Abonnement mediapart

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

Migrations — Enquête
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Éducation — Enquête
« On veut comprendre pourquoi le collège n’a rien fait »
Près d’un mois après le suicide de Dinah, 14 ans, ses parents ont déposé plainte pour « harcèlement » et accusent le collège de non-assistance à personne en danger. Plusieurs témoins dénoncent la passivité de l’établissement. La direction dément tout dysfonctionnement.
par David Perrotin
France
Étudiants précaires : une petite prime et des bugs
Plutôt que de réformer le système des bourses, le gouvernement a décidé d’accorder une prime inflation de 100 euros aux étudiants boursiers. Les serveurs du Crous n’ont pas tenu le choc, les bugs se sont multipliés et nombre d’étudiants n’ont pas pu faire leur demande dans les délais.
par Khedidja Zerouali
Éducation
Professeurs non remplacés : la Cour des comptes dénonce une « défaillance institutionnelle »
Dans un rapport publié jeudi, les magistrats financiers se penchent sur les absences des enseignants qui font perdre aux élèves 10 % d’heures de cours dans les lycées. Les deux tiers sont liés à une mauvaise organisation de l’Éducation nationale.
par Faïza Zerouala