À l’air libre

«À l’air libre». L’Outre-mer, lutter contre les violences domestiques, la Côte d’Ivoire et Rodolphe Burger

Au menu : n’oublions pas l’Outre-mer, la lutte contre les violences domestiques, le coronavirus vu de Côte d’Ivoire et Radioactivity par Rodolphe Burger.

La rédaction de Mediapart

1 avril 2020 à 19h13

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

Pas de confinement pour l’information et vos témoignages. Bienvenue dans « À l’air libre » pour prendre une bouffée d’oxygène !

 Au programme :

  • L'Outre-mer, loin des yeux, loin des soins ?

Valentine Oberti reçoit :

Philippe De Chazournes, médecin, président de Med'Océan à La Réunion

Patricia Braflan-Trobo, essayiste, Guadeloupe

Julien Sartre, journaliste à Mediapart

  • La crise vue de Côte d’Ivoire, avec François Hume, correspondant en Côte d’Ivoire
  • La minute... de Rodolphe Burger et sa reprise de Kraftwerk Radioactivity

  • Lutter contre les violences domestiques

Mathieu Magnaudeix reçoit :

Frédérique Martz, directrice de l’association Institut en santé génésique – Women Safe

Isabelle Steyer, avocate pénaliste

Alizé Bernard, coautrice de Silence, on cogne (éd. Grasset)

Sophie Boutboul, collectif Youpress, journaliste pour Mediapart

  • Menaces sur l'IVG?

 Cécile Andrzejewski, collectif Youpress, journaliste pour Mediapart

La rédaction de Mediapart


Aujourd’hui sur Mediapart

International — Article
par à l’air libre
France — Article
par Lucie Delaporte
France — Reportage
par Ellen Salvi
International — Analyse
par Romaric Godin
Voir la Une du Journal

Nos émissions

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne