L'interdiction du voile au travail pourrait obtenir un feu vert européen

Par

Sollicitée par la France et la Belgique, la Cour de justice de l'Union européenne doit dire si une entreprise peut interdire à ses salariées musulmanes de porter le voile. Pour l'avocate générale, qui a rendu ses conclusions le 31 mai, la réponse est oui. Au vu des arguments déployés, le débat risque d'être vif dans les prochains mois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La décision, hautement sensible, est attendue d’ici à quelques mois. Mais en attendant, les conclusions de l’avocate générale auprès de la Cour de justice de l’Union européenne, présentées le 31 mai, devraient largement nourrir les débats et les polémiques. Juliane Kokott, dont la mission est de proposer une solution juridique à la Cour, estime en effet que l’interdiction de porter un foulard en entreprise peut être licite dans certains cas.