mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart sam. 30 avr. 2016 30/4/2016 Édition du matin

Affaire de Tarnac : l’espion qui bloguait

1 juillet 2013 | Par Louise Fessard et Jérôme Hourdeaux

Pendant des mois, un policier de la DCRI a tenu une demi-douzaine de blogs, tous consacrés à l'affaire de Tarnac, en publiant des informations liées à la vie privée et publique des mis en examen. Il aurait également contacté un chercheur et un proche du groupe, en se faisant passer pour un sympathisant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pendant des mois, les membres du groupe de Tarnac, poursuivis depuis novembre 2008 pour des sabotages sur des lignes TGV (voir notre Boîte noire, point 1), se sont demandé qui était le mystérieux internaute qui, sur une demi-douzaine de blogs, commentait à coup de citations et de photos les divers développements de l’affaire de Tarnac. Un blogueur érudit, très porté sur le situationnisme, qui partageait avec eux nombre de leurs références littéraires et qui, plus inquiétant, semblait très bien connaître les membres du groupe, qualifié de « structure clandestine anarcho-autonome » par la police antiterroriste. Des blogs truffés de références aux lieux où ils vivent, à leurs lieux de rencontre, à leurs écrits, à des actions militantes remontant au début des années 2000, etc. Des références pour la plupart introuvables sur la toile.