Cahuzac: l'Elysée revendique la paternité de l’enquête parallèle

Par et

Le président de la République affirme dans un livre à paraître le 4 juillet (Jérôme Cahuzac, les yeux dans les yeux) qu’il a lui-même demandé la procédure d’entraide administrative entre la France et la Suisse, qui a abouti à l’opération de blanchiment de l’ancien ministre du budget.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une des zones d’ombre de l’affaire Cahuzac, sur laquelle travaille la commission d’enquête parlementaire. Qui a décidé de lancer une procédure administrative, en parallèle de l’enquête judiciaire, pour vérifier l’existence du compte en Suisse de l’ancien ministre du budget ? Depuis fin janvier, à chaque fois que nous posions la question, nos interlocuteurs regardaient ailleurs.