Orphelins à cause du Covid, des frères et sœurs réclament justice et soutien

Par

Les enfants de Calixte Songa Mbappé ont perdu leur mère, contaminée par le Covid-19, alors qu’elle travaillait en Ehpad. Ils souhaitent que l’on reconnaisse leur statut d’orphelins, et une forme de dette morale des autorités à leur égard. Pour les enfants de soignants, l’idée d’un statut de « pupilles » fait son chemin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est pour elle que c’est le plus dur. Amélia, 14 ans, la petite dernière d’une fratrie de cinq enfants, est allongée sur son lit toute la journée depuis le décès, sans desserrer les lèvres, avec pour seul compagnon le téléphone portable. « Je pars la nuit pour travailler et la laisse seule dans l’appartement, soupire Aurelle Kedy, sa sœur aînée. Cela m’inquiète énormément de la voir comme ça, sans paroles. »