Bruxelles fait pression sur Paris et Rome pour la LGV Lyon

Par
La Commission européenne entend faire avancer auprès des gouvernements français et italien le projet de construction d'une ligne à grande vitesse reliant Lyon et Turin, en dépit des réticences exprimées à Rome par les membres du Mouvement 5 Etoiles (M5S), rapporte lundi le quotidien Les Echos.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La Commission européenne entend faire avancer auprès des gouvernements français et italien le projet de construction d'une ligne à grande vitesse reliant Lyon et Turin, en dépit des réticences exprimées à Rome par les membres du Mouvement 5 Etoiles (M5S), rapporte lundi le quotidien Les Echos.