Comment un collégien de 14 ans a été mis en examen pour apologie du terrorisme

Par Jean-Marie Leforestier (Marsactu)

Le 2 novembre, un collégien de 14 ans est interpellé. Au bout de quarante-huit heures de garde à vue, il est mis en examen pour ses propos tenus en classe dans le cadre de la discussion autour de l’hommage à Samuel Paty. Sur la base de nombreux témoignages et documents, notre partenaire Marsactu retrace cette histoire symbolique de notre société.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un policier en uniforme, fusil automatique en bandoulière, se dresse dans le hall. Ils sont une petite dizaine, ce lundi 16 novembre. Ils ont été appelés pour protéger la sortie des membres du conseil de discipline du collège. Le collège Chape, réputé très calme, est désormais très surveillé. Représentants des parents d’élèves, des collégiens, du personnel et la proviseure sortent sous bonne escorte, à 20 heures passées. Ils viennent d’exclure de l’établissement Khalid*, accusé d’apologie du terrorisme lors de l’hommage à Samuel Paty.