Le préfet préféré de l’Elysée zappe les règles sanitaires

Par

À l’Élysée, on le présente comme « l’un des meilleurs préfets qu’ait connus la République ». Le préfet du Morbihan Patrice Faure n’hésite pourtant pas à s’arranger avec les règles dès lors qu’il s’agit du télétravail de son administration ou du port du masque. « Je n’ai pas la prétention de penser que je suis parfait », répond le représentant de l'Etat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Face à la crise sanitaire, il y a les consignes de l’État, et les actions entreprises par ceux qui le représentent sur le terrain. Présenté par le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron comme « l’un des meilleurs préfets qu’ait connus la République », dans un portrait paru en juin 2020 dans le magazine Society, le préfet du Morbihan Patrice Faure, devenu célèbre pour avoir souhaité interdire la vente à emporter d’alcool lors du premier confinement, incarne ce décalage entre les exigences fixées par les pouvoirs publics et leur mise en œuvre.