Philippe ouvert à un statut fiscal adapté pour la Corse

Par
Le gouvernement est prêt à travailler avec les élus corses à la définition d'un "statut fiscal adapté" pour l'île, a déclaré lundi Edouard Philippe à l'issue d'un entretien avec Gilles Simeoni, qui a dénoncé l'intransigeance de l'exécutif.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le gouvernement est prêt à travailler avec les élus corses à la définition d'un "statut fiscal adapté" pour l'île, a déclaré lundi Edouard Philippe à l'issue d'un entretien avec Gilles Simeoni, qui a dénoncé l'intransigeance de l'exécutif.