Chirac déclaré incapable de suivre son procès

Par
Repoussé plusieurs fois, le procès de Jacques Chirac pour «détournements de fonds publics» dans l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris doit s'ouvrir lundi. Mais un rapport médical produit par sa femme et sa fille assure que l'ancien président est désormais dans un état de vulnérabilité qui ne lui permet pas d'assumer un procès.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un procès au rabais ? Une parodie de justice? Repoussé plusieurs fois, survenant plus de vingt ans après les faits, le procès de Jacques Chirac doit donc se rouvrir lundi 5 septembre au Palais de justice de Paris, alors que l'ancien président de la République (78 ans) apparaît diminué intellectuellement et physiquement, et que sa participation effective aux débats est désormais très compromise.