Des émissions de dioxines "possibles" à Rouen

Par
L'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen, survenu le 26 septembre, a pu provoquer des émissions de dioxines, des polluants toxiques, mais des analyses complémentaires sont nécessaires pour étayer cette hypothèse, a déclaré mercredi le directeur général de l'Institut national de l'environnement industriel et des risques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen, survenu le 26 septembre, a pu provoquer des émissions de dioxines, des polluants toxiques, mais des analyses complémentaires sont nécessaires pour étayer cette hypothèse, a déclaré mercredi le directeur général de l'Institut national de l'environnement industriel et des risques.